Logo 2
Logo 1
Logo 0
Logo ss

 
Du mardi 03 octobre 2017 au samedi 24 février 2018

DU MARDI 03 OCTOBRE 2017 AU SAMEDI 24 FEVRIER 2018

 « ON VERRA BIEN … LES ENFANTS TERRIBLES DE GUS BOFA »
Une exposition conçue en partenariat avec les éditions Cornélius

Vernissage le 10 octobre 2017 à 18h30

La devise de Gus Bofa « On verra bien… » est ici comme une invitation faite au public à découvrir la postérité de ce grand dessinateur et la résonance de son travail dans la bande dessinée contemporaine.

Gus Bofa (1883-1968) est l’auteur de nombreux recueils de dessins dans lesquels il dépeint avec force ironie le monde qui l’entoure et dont aucun détail ne semble échapper à son regard sans concession. La guerre, la ville, la solitude font partie de son répertoire grinçant et décalé.
Longtemps oublié, trop souvent réduit à la fonction de caricaturiste, cet artiste majeur qui aimait se définir comme un « simple illustrateur », fascine les dessinateurs depuis plusieurs générations.

Réalisée en étroite collaboration avec les éditions Cornélius, cette exposition présente plus de 100 planches signées par 5 auteurs français sur les traces de Gus Bofa : Charles Berberian, Blutch, Nicolas de Crécy, Philippe Dupuy et Donatien Mary.
Ne cherchez pas une ligne commune, des éléments probants, des motifs similaires, cette influence, si elle est puissante et revendiquée, n’est pas faite d’emprunts graphiques mais se manifeste plutôt sous la forme d’un goût commun pour le sombre, le flou, l’angoisse, les ombres envahissantes. Les dessinateurs retiennent lorsqu’ils évoquent leur aîné, son insolente liberté et son tracé vibrant, inachevé et pourtant capable de tout : émouvoir, faire rire, s’inviter parfois durablement dans nos esprits. Quelle ironie pour celui qui affirmait « On ne saurait assez mépriser ses aînés ».
En parallèle, l’exposition propose un aperçu des dernières parutions de la maison d’édition Cornélius. Shigeru Mizuki, Pierre La Police, Daniel Clowes ou Robert Crumb seront réunis sur les cimaises de la Mémo, dessinant un riche panorama de la BD indépendante contemporaine, porté avec un talent et une capacité de renouvellement qui font le succès de cet éditeur militant.

On verra bien …  est le premier volet d’un cycle de deux expositions autour de Gus Bofa, illustrateur du début du 20e siècle. Un second volet, entièrement consacrée à Gus Bofa, sera ainsi présenté au Pôle Mémoire dès le mois de février 2018, en partenariat avec le Musée de la Résistance et du Combattant.

Retrouvez tout le programme de l'expostion en cliquant ici.

La Galerie - Entrée libre
 

 

 

Partager "Gus Bofa" sur facebookPartager "Gus Bofa" sur twitterLien permanent

 
Du lundi 29 janvier au samedi 24 février 2018

DU 29 JANVIER AU 24 FEVRIER 2018

EXPOSITION « LE LAIT NOIR »
20 planches illustrées par Fanny Michaëlis

 

Repéré dans Le Monde ou encore Le Magazine Littéraire, l'univers poétique et mystérieux de Fanny Michaëlis ne laisse pas indifférent.
Inspiré par l'histoire sombre de son grand-père, né au milieu des années 1920 dans une famille juive de Berlin, Le lait noir retrace l’errance de Peter, un jeune homme contraint à la fuite, et qui tout au long de son parcours se confronte aux horreurs de la guerre.
Mais l'auteur ne se contente pas de retranscrire un simple souvenir. Avec la pointe de son crayon, elle manie subtilement la tension entre douceur esthétique et violence contextuelle. Au travers de cette oeuvre intimiste, elle sonde ainsi la construction de sa propre identité.


Le Café des Cultures - entrée libre - horaires Mémo

Partager "Le Lait Noir" sur facebookPartager "Le Lait Noir" sur twitterLien permanent

 
Du jeudi 08 février au vendredi 29 juin 2018

DU 08 FEVRIER AU 29 JUIN 2018

GUS BOFA, CHIRURGIE D'UNE GUERRE
Exposition au Pôle Mémoire

 

En écho à l'exposition présentée par la Mémo, le musée de la Résistance et du Combattant, en partenariat avec la Mémo Patrimoine, vous propose une exposition sur Gus Bofa, artiste-soldat pendant la Première Guerre mondiale.


Grièvement blessé le 7 décembre 1914, Gus Bofa refuse de se laisser amputer.
Il réussit à intéresser un chirurgien qui lui sauvera ses jambes au prix d’une série d’opérations longues et difficiles. Trimballé de ville en ville, il endure la promiscuité et la rigueur de l’hôpital jusqu’à sa démobilisation. Au cours de cette période, il réalise de nombreux crayonnés où il raconte le quotidien des hôpitaux militaires.
Venez découvrir l’univers de Gus Bofa où humour et satire se côtoient.

Des tranchées à l’hôpital, suivez le premier pas du soldat blessé, partez à la découverte des crayonnés de l’artiste, critiques acerbes mais non sans humour d’une société accaparée par la guerre.

Pôle Mémoire | Roseraie 2 Bd Herriot Montauban
entrée libre du mardi au vendredi 9-12h / 14-17h

Partager "Chirurgie d'une guerre" sur facebookPartager "Chirurgie d'une guerre" sur twitterLien permanent